Cambrai peut-il poursuivre sa série chez un faux mal classé, Chaumont ?

0

Olivier Delsaux (Clp) |

Qu’on ne s’y trompe pas, ce n’est pas chez le dixième du championnat mais bien dans une place forte du volley français que Cambrai va essayer de décrocher sa sixième victoire de suite ce samedi en fin d’après-midi.

Qui aurait pu imaginer que, pour sa première saison en Ligue A, le CVEC aurait à un moment donné enchaîné cinq succès de rang ? C’est pourtant sa série en cours qui le place pour l’instant au niveau du quatrième, Narbonne, qui ne le devance qu’au set average. Même si le classement est trompeur avec onze matchs reportés encore à jouer.

À cette simple lecture, un déplacement chez le dixième pourrait donc paraître plus que jouable. Mais c’est bien une équipe ultra-ambitieuse, et juste pas encore au niveau espéré, que les Cambrésiens vont affronter ce samedi.

« Pour l’instant, le mental prend le pas sur la dimension physique qu’il faut prendre en compte avec la répétition des matchs. On verra si ça passera encore ou pas. »

Longtemps rival de Cambrai à l’étage inférieur (huit saisons ensemble), Chaumont a rejoint l’élite en 2012 où il s’est fait une place de choix, atteignant deux fois la finale (2018, 2019) et décrochant même le titre en 2017. Cette saison encore, les Champenois ont bâti une équipe pour jouer le top 4. Mais leur chemin a été semé d’embûches. Leur pointu cubain Herrera s’est d’abord blessé durant la préparation et n’est opérationnel que depuis cinq matchs. Puis la Covid-19 a touché l’ensemble de l’effectif, à l’exception du passeur Corre, avec pour conséquence près d’un mois sans compétition et quinze jours d’arrêt total. Et quand il a fallu reprendre, avec forcément un déficit de rythme, ce sont les trois premiers du classement qu’il a fallu affronter. Tout ceci explique le modeste classement actuel de Chaumont qui verra en la réception du promu l’occasion d’entamer sa remontée. Aux Cambrésiens d’essayer de répondre au défi….

Articles récents