Extrait du « mag du Volley » : l’interview de Daniel Cagliari, l’as de pique

0

Comme beaucoup d’autres clubs français cette année, le staff a été très loin pour trouver ses nouvelles pépites, et c’est vers l’Amérique Latine que leur choix s’est tourné pour 3 d’entre eux. Pour le poste de pointu cette saison nous accueillons le brésilien Daniel Cagliari, 21 ans.

Daniel commence le volley plus tardivement que ses coéquipiers, à l’âge de 12 ans et par hasard puisque c’est sa taille qui lui a permis de se faire repérer (aujourd’hui il ne mesure pas moins de 2m !) : « J’étais bien plus grand que les autres enfants de mon âge, donc un professeur m’a orienté vers ce sport, et j’ai accroché. Au Brésil, j’ai commencé par une académie pour jeunes athlètes, puis j’ai évolué au Voley Campinas où j’ai bouclé mes deux premières saisons professionnelles, avant d’évoluer un an au SESC Rio de Janeiro. »

Le brésilien connait bien son poste et s’est démarqué dans les différents championnats auxquels il a participé notamment la Superligua où son équipe a terminé 3ème, de même qu’à la Copa Libertadores. Inutile de vous présenter le championnat d’Amérique Latine et plus précisément celui du Brésil qui est l’un des plus forts au Monde ! Daniel eut même la chance d’évoluer auprès de Wallace de Souza au SESC, « le » pointu de référence qui comptabilise 52 sélections en équipe nationale.

Autant dire que Daniel est bien préparé au championnat français qu’il semble avoir déjà analysé : « Je m’attends à un championnat beaucoup plus indécis qu’au Brésil, où c’est toujours les mêmes 4 ou 5 équipes qui se battent pour les premières places. La lutte sera je pense beaucoup plus féroce ici. »

Cambrai Volley sera son premier club en dehors de son pays et le Brésilien a été très réfléchi dans son choix : « j’ai passé beaucoup de temps à me renseigner sur le club et j’ai été emballé par l’idée d’être membre de l’équipe, j’ai toujours vu la France comme un pays attractif, avec un excellent championnat. » Mais Daniel ne sera pas si dépaysé car il pourra évoluer à côté de son compatriote, Yago Dutra qu’il connaît déjà : « J’ai hâte d’avoir l’opportunité d’évoluer à ses côtés. »

Et quand on lui demande ce qu’il espère apporter à l’équipe sur ce poste clef, le Brésilien se montre déterminé et sûr : « J’espère me montrer à la hauteur, à 100% de mes capacités, avec un maximum de détermination et de faim de victoire ! Je pense que mes forces principales sont l’attaque et le service, ce qui est clairement des fondamentaux de tout bon joueur, mais ce sont ces aspects de mon jeu que je pense être les plus efficaces. »

Articles récents