Tous sports (Cambrai): retour à Léo-Lagrange pour les basketteurs, direction Proville pour les volleyeurs

Fabrice Bourgis|24/09/2020 dans la VDN

Ça bouge du côté de Vanpoulle. Après négociations avec la Ville, l’entreprise qui a posé le parquet qui fait jaser depuis, à cause de la résine qui se décolle, va intervenir à partir de ce vendredi. Ce qui oblige du coup Cambrai Basket (Nationale 2) et le CVEC (Ligue A) à déménager pour quelques jours.

Rien ne dit que tout sera réglé pour le 6 octobre, jour de la réception des Spacer’s de Toulouse pour le compte de la 2e journée de championnat de Ligue A et de la première sortie à domicile du Cambrai Volley. Mais a priori, tout semble bien parti pour qu’un éventuel forfait du club phare de l’arrondissement soit évité.

En l’état, il est, en effet, quasi impossible que la nouvelle aire de jeu puisse être validée par les instances du volley-ball. Esthétiquement, une diffusion de match est à oublier. Et puis, les plaques de vernis pourraient se coller aux baskets et provoquer une dangerosité pour les joueurs. Enfin, même les lignes de jeu ont été attaquées par cette pelade.

Proville solidaire

Tenue par un calendrier très serré, la Ville, plutôt que d’opter sur la pose en urgence d’un revêtement polyvalent sur le parquet (une occasion à pu plus de 15 000 €) – une solution qui pourrait cependant contrarier la bonne tenue du parquet et mettre la Ville en position de faiblesse face à l’entreprise –, est finalement parvenue à s’entendre avec la société amandinoise Wood Floor Partners. Celle-ci va intervenir à compter de ce vendredi et jusqu’à mercredi prochain. Et pour éviter tout risque de récidive, elle va entièrement décaper le parquet avant de le repeindre.

C’est un retour à Léo-Lagrange pour la réception de Liévin ce samedi à 20 h, qui a été décidée. Pas la solution idéale vu le public que draine notamment Cambrai Basket aujourd’hui mais pas le choix.

Cette solution a été validée par le CVEC, qui attaque son championnat vendredi prochain à Tourcoing. Et ce, dans la mesure où la Ville est dans le même temps parvenue à s’entendre avec son homologue de Proville. La municipalité voisine a, en effet, décidé de mettre son centre sportif Alain-Colas à la disposition des volleyeurs durant la période d’indisponibilité de Vanpoulle. Les temps ont bel et bien changé. Et du côté des basketteurs, en revanche, c’est un retour à Léo-Lagrange pour la réception de Liévin ce samedi à 20 h, qui a été décidée. Pas la solution idéale vu le public que draine notamment Cambrai Basket aujourd’hui mais pas le choix.

Si tout se passe bien, le Cambrai-Toulouse du 6 octobre devrait donc bien se tenir. Sauf si la pose de la résine de finition (elle est destinée à rendre les couleurs plus mates, une nécessité pour les télés), prévue pour le moment les 9, 10 et 11 octobre – le temps du déplacement du CVEC à Ajaccio – devait impérativement être posée avant…

Laisser une réponse

Articles récents