Le CVEC veut entrer dans une nouvelle dimension

0

Fabrice Bourgis | 22/05/2020 dans la VDN

« Être facilitateur au sein de l’économie locale. » Jean-Michel Machut, président, et les dirigeants du CVEC ont fixé le cap à tenir pour fédérer derrière leur équipe. L’une des conditions essentielles pour que celle-ci parvienne à s’inscrire dans la durée en Ligue A.

Il aurait dû voir le jour le 23 avril, avec la venue du sélectionneur national Laurent Tillie à Cambrai. Mais le confinement a finalement eu raison de cette grande première. « Ce repas conférence avec nos partenaires devait nous permettre d’officialiser notre Club entreprises, explique le président Machut. Mais pour les raisons que l’on sait, cela n’a pas pu se faire. C’est dommage mais ce n’est que partie remise. »

Engouement et dynamiques sportive et économique

Ce Club entreprises, l’équipe dirigeante y tient, en effet. Car tout le monde a à y gagner. « À ce jour, on compte 150 partenaires ! poursuit Jean-Michel Machut. Et une dynamique est lancée. Avant l’arrêt du championnat, c’est 4 à 5 entreprises par semaines qui venaient nous rejoindre ! La dynamique sportive était là, avec des résultats brillants et un public qui avoisinait à chaque match les 1 000 personnes. Bref, quelque chose est né ! Et nous avons la ferme volonté d’entretenir cela. On veut être facilitateur au sein de l’économie locale !  »

Récemment, le CVEC est d’ailleurs passé aux actes, en servant d’intermédiaire à deux entreprises locales, Tradilinge et Décor Industrie. Une façon de montrer son sérieux. L’initiative ? Vendre des masques et visières conçus par ces deux entreprises au public à l’heure du déconfinement. Une opération réussie et qui témoigne de cette volonté qu’a le club d’entrer dans une nouvelle dimension.

L’application smartphone, « une première dans le monde du volley-ball »

Pour ses grands débuts en Ligue A, le CVEC entend donc fédérer le monde économique local derrière lui. « Pour cela, nous avons complètement revu notre plaquette commerciale et notre grille tarifaire. » Des formules séduisantes qui, outre les services apportés aux entreprises, permettront de booster les finances du club et de faire perdurer ces ambiances de grands soirs vécues ces derniers mois à Vanpoulle. Et le tout… dans un univers médiatique qui lui aussi va entrer dans une autre dimension puisque des matchs seront télévisés. Et dans lequel le club vient aussi de s’engouffrer en retoilettant son site Internet et, surtout, en créant sa propre application smartphone. « Une première dans le monde du volley-ball ! » précise Jean-Michel Machut…

Laisser une réponse

Articles récents