Cambrai en Ligue A, «un coup de tonnerre pour le Cambrésis»

0

Propos Recueillis Par Julien Dufurier | 11/04/2020.

PHOTO Jeremy Noblecourt (CLP)

Après de longues semaines d’attente et une saison sportive réussie sur le terrain, Cambrai est monté dans l’élite du volley français. Un grand bonheur pour toute une ville que le président Jean-Michel Machut savoure à sa juste valeur.

La Ligue a enfin tranché, ça y est, Cambrai monte en Ligue A !

« Enfin ! On était dans l’incertitude mais le championnat ne pouvait pas reprendre. On a tenu compte des joueurs. L’option d’une saison blanche a été rejetée à une large majorité, 21 voix contre 28, ouvrant la porte à une descente et une montée. »

Ça a été long à se décanter, comment avez-vous vécu ces semaines d’attente ?

« Il y a eu beaucoup de discussions sur l’issue à donner à la saison. On est premier à deux matchs de la fin, seul Nancy, qu’on a battu deux fois, pouvait nous rejoindre avant les play-off. Ils ont milité pour arrêter la saison en tenant compte du classement à la trêve quand ils étaient premiers. Je peux comprendre leur point de vue mais l’équité sportive a pris le dessus. Le plus gênant dans cette attente était de ne pas savoir à quel niveau on évoluerait. Contrairement à d’autres équipes, on n’a pas pu commencer à recruter. »

« C’est un coup le tonnerre pour le Cambrésis. Vous imaginez ? Cambrai qui va jouer contre toutes les meilleures équipes françaises, c’est fantastique »

Mais cette fois vous êtes fixé et bel et bien en Ligue A…

« C’est une grande satisfaction pour tout le travail accompli. C’est un coup de tonnerre pour le Camnbrésis. Vous imaginez ? Cambrai qui va jouer contre toutes les meilleures équipes françaises, c’est fantastique. Ça fait seize ans qu’on est en Ligue B et quatre ans qu’on travaille pour essayer de monter, aujourd’hui on est récompensé, c’est formidable. »

C’est un sacré coup de projecteur pour le sport cambrésien…

« J’ai des souvenirs des années 60 quand l’équipe de foot était en D2 mais c’était du niveau amateur. Là, il va y avoir un club professionnel cambrésien dans l’élite, c’est fantastique. En 2004, quand l’équipe est montée en Ligue B, les joueurs avaient défilé dans le centre-ville en voiture américaine. Là, on ne pourra malheureusement pas fêter la montée tous ensemble. »…

Laisser une réponse

Articles récents