IMG-20161226-WA0000-2Salle Pasteur, 12 mars 2017, 11 heures, 5ème tour de Coupe de France.

Nous sommes à j-8 des matchs qui verront s’opposer nos joueurs de l’équipe Junior aux équipes du PUC et de Kingersheim.

12 mars, Mars Dieu de la Guerre de l’Antiquité, faut-il y voir un présage ? Une guerre peut-être pas mais nos juniors devront mener deux âtres combats pour se qualifier pour le tour suivant, en ce mois éponyme du Dieu guerrier.

Nous comptons bien entendu sur nos « Spartiates » cambrésiens afin qu’à l’image de leurs illustres prédécesseurs de la Cité Etat de Sparte, ils remportent leur « guerre ». Une « guerre » qui les opposera non pas à Athènes mais au Paris Université Club, ni aux Perses venus de l’Est mais à l’équipe de Kingersheim.

Depuis le début de la compétition, nos juniors sont sortis victorieux des matchs les opposants aux équipes de Nancy, Strasbourg, Dunkerque, Paris Camou, Pantin et Le Plessis Robinson.

Emmenés par leur coach, Roman Ondrusek, qui tel Léonidas mettra tout en œuvre pour les mener à la victoire. Ils devront faire preuve de pugnacité, courage et volonté à l’instar des guerriers antiques qui, endurcis par l’entraînement, allaient au bout d’eux-mêmes pour leur liberté et la victoire de leur cité.

Comme dans le défilé des Thermopyles, la salle Pasteur résonnera du bruit de cette lutte acharnée pour la qualification, bien évidemment dans un esprit sportif et le respect de l’adversaire.

Voilà qui promet une journée riche en événements dans une ambiance, qui nous l’espérons, sera chaude grâce aux joueurs et à leurs supporters. Journée au terme de laquelle nous espérons tous pouvoir clamer :

καμερακυμ υικτορ *

                                                                      *Cameracum victor (Victoire pour Cambrai)