Après trois échecs cette saison, les Cambrésiens l’ont enfin emporté au tie-break, au terme d’une partie diablement accrochée chez des Lyonnais ayant eu leurs chances.

Il était intéressant de savoir, sur le parquet de Lyon, si la défaite concédée face à Nancy (2-3) à l’occasion de la précédente journée n’était qu’un simple coup d’arrêt du côté de Cambrai qui avait à cœur de reprendre sa marche en avant et de conforter sa quatrième place afin d’aborder les play-offs dans les meilleures conditions.
Le constat ne faisait aucun doute lors du premier set : Burt, Jambon et consorts étaient… supérieurs à leurs adversaires, notamment dans le secteur du block-défense malgré la volonté de Bazin et de Villard de ne rien lâcher. Mais, parce qu’ils étaient solides dans les têtes, déployaient une solidarité exemplaire dans les moments importants (20-19), les Nordistes, emmenés par Deev, refaisaient surface en remportant la 2 e manche (26-28). Cela avait le don de transcender Alpha et ses coéquipiers, subitement meilleurs au service. Mené 12-11, Cambrai s’adjugeait le round 25-14, grâce à une belle série de mises en jeu impressionnantes de la part de Deev. La suite ? Au terme d’un acte où beaucoup de points étaient contestés, au sens propre comme au figuré, Lyon s’offrait un set décisif (25-23), lequel souriait (enfin) aux Cambrésiens (15-9) après trois revers 3-2 cette saison.
FRANÇOIS LE FUR
LYON -CAMBRAI : 2-3 (25-21, 26-28, 14-25, 25-23, 9-15).
Arbitres : MM. Falischia et Vigneron. Spectateurs : 500.
LYON : Corre, Andres Piza, Jambon, Rajoharivelo, Burt, McGivern (cap.). Puis Valefuaniu, Utia, Dimitrov, Mitkov. Libero : Gatineau. Ent. : Fabrice Chalendar.
CAMBRAI : Bazin (cap.), Villard, Alpha, Teavae, Deev, Jecmenica. Puis Gauthier, Lavaja, Vasicek. Libero : Guittet. Ent. : Gabriel Denys.high_d-20161210-GCP68P